HISTOIRE DE L'UNION EUROPEENNE

 

Au milieu du 20e siècle, le bilan désastreux des deux guerres mondiales a poussé les nations européennes à s'unir pour empêcher de nouveaux conflits et faire face aux défis futurs. 

La déclaration Schuman du 9 mai 1950 est considérée comme le point de départ de la construction européenne. En 1957, la signature des Traités de Rome marque la volonté des  Etats fondateurs de créer un espace économique commun, dans lequel les hommes et les marchandises circuleraient librement. En 1993, l'entrée en vigueur du Traité de Maastricht, qui donne naissance à l'Union européenne, marque une nouvelle étape dans la construction d'une communauté politique à l'échelle du continent.  

 

 

L'idée européenne plonge ses racines dans l'antiquité gréco-romaine et a traversé toute l'histoire du continent. Dès le début du 20e siècle, des esprits visionnaires tentent d'alerter leurs contemporains sur la nécessité de s'unir pour mettre fin aux conflits entre les nations. 

Après 1945, les différentes tentatives de rapprochement entre les Etats d'Europe de l'Ouest culminent avec la création de la C.E.C.A.. Sous l'impulsion de personnalités politiques surnommées « Pères de l'Europe », comme Konrad Adenauer, Jean Monnet, Paul-Henri Spaak et Alcide De Gasperi, six États créent en 1951 la Communauté européenne du charbon et de l'acier. Après l'échec d'une Communauté européenne de défense en 1954, une Communauté économique européenne est instaurée en 1957 par le Traité de Rome. La coopération économique est approfondie par l'Acte unique européen en 1986. Depuis lors, la Communauté, puis l'Union européenne, n'ont cessé de s'élargir à de nouveaux pays tout en acquérant des compétences supplémentaires, dans des domaines variés (environnement, économie, défense...).

 

Hymne européen

Retour à l'accueil 

 

 

 

Copyright © 2013 Michel CAILLET - Tous droits réservés
Robert Schuman
Alcide de Gasperi
Paul-Henri Spaak
Jean Monnet
Konrad Adenauer